Création 15/10/2023

Genre Mariella Nowak, 1916

mariella

Description. Genre de la famille des Turrilitidae, des ammonites hétéromorphes enroulées en hélice. Il est défini par une coquille en cône à tours jointifs, une section de tour plus ou moins circulaire, des côtes simples obliques, parfois faibles, portant 4 tubercules. Les tubercules des côtes successives forment 4 rangées spirales. Le siphon suit la bordure supérieure des tours. La suture est très découpée. Espèce-type Turrilites bergeri Brongniart, 1822. Genre cosmopolite de l'Albien supérieur au Cénomanien inférieur : Europe, Afrique du Nord, Afrique du Sud, Madagascar, Iran, Inde,Nouvelle Zélande, Texas, Mexique, Argentine (Spath, 1937; Wright, 1996).

Sous-genres. Le sous-genre Mariella proprement dit a ses 4 rangées de tubercules plus ou moins équidistantes et une section de tour arrondie. Son âge et sa distribution géographique sont celles du genre. Le sous-genre Winstonia Adkins, 1928, se distingue par une gouttière spirale entre la deuxième et la troisième rangée de tubercules, et par une loge d'habitation déroulée. Californie, Texas, Mexique, Inde du sud, Madagascar.

Quelques espèces. L'espèce-type M. (M.) bergeri (Brongniart, 1822), avec 19 à 30 tubercules par tour, est fréquente dans l'Albien supérieur (à gauche, cliché de Jattiot et al. (2022), avec la rangée 4 sous le dernier tour). Elle accompagne M. (M.) miliaris (Pictet & Campiche, 1861), à ornementation plus fine et 33 à 40 tubercules par tour, et M. (M.) crassicostata Spath, 1937, qui possède une vingtaine de forts tubercules. M. (M.) cenomanensis (Schlüter, 1876), commune en Europe dans le Cénomanien inférieur, n'a pas de côtes distinctes. Sa rangée supérieure de tubercules est placée assez bas. Une bande large et lisse sépare cette rangée des suivantes.

Remarques. Plusieurs espèces de Mariella sont figurées dans chaque référence suivante : Atabekian (1985), Latil (1995), Wright & Kennedy (1996), Matsumoto (1999a, 1999b) et Jattiot et al. (2022). Certains Turrilites à 3 ou 4 rangées de tubercules ont un aspect extérieur très ressemblant aux Mariella. Il faut s'assurer de la présence d'une quatrième rangée en regardant sous le dernier tour. Si on est sûr d'être dans l'Albien, il n'y a pas de confusion possible puisque le genre Turrilites est cénomanien.



Mariella (1) (Mariella) bergeri